Auteur/autrice : dilipf

Quoi de neuf docteur ?

 

Une des premières questions que vous nous posez systématiquement quand vous venez nous voir est « Quoi de neuf ? C’est quoi les nouveaux produits ? »

Ben je sais pas… Vous avez été voir la rubrique « Nouveautés » sur le site ? 🙂

Il est vrai que cette rubrique créée pour vous informer ne bouge pas tous les jours et dans ce monde où il faut en permanence créer des articles, faire le buzz, enchainer les likes, les partages et les selfies cela dénote quelque peu.

J’en vois bien qui, subissant la dictature de la nouveauté, passent leur temps à poster des photos de cartons qui attendent ou de rajouter à leur catalogue le dernier produit ayant eu le duchmoll d’or sans même avoir physiquement la place ou encore à proposer une remise de 30% sur des bousins dont la marge est artificiellement gonflée… Chacun fait comme il peut !  Mais ce genre de choses n’est visiblement pas ce que vous attendez de nous et cela tombe bien car ce n’est pas ce que nous faisons depuis plus de 13 ans déjà.

Bon bien sûr dans le but de mieux interagir avec vous nous pensons à créer une page dans les réseaux sociaux mais cela se fera dans un esprit de complémentarité avec notre site qui restera le cœur de ce que nous partageons avec vous.

Alors nous vous invitons à relire l’article qui parle de notre façon de sélectionner les produits.

C’est ce qui explique quelque part notre indépendance par rapport à la valse des nouveaux produits. Notre sélection étant le résultat d’un écrémage de 30 ans elle est forcément stable ce qui ne veut pas dire qu’elle est immuable. En effet nous renouvelons notre offre quand un produit apporte quelque chose de pertinent en bousculant notre hiérarchie musicalement parlant ou en apportant une fonctionnalité ou une technologie nouvelle. Et comme tout scientifique qui se respecte nous repassons tout au travers du filtre du doute pour consolider les acquis.

Ce qui est aussi le gage de la pérennité de votre investissement c’est que nous construisons un résultat grâce aux associations et à la mise en œuvre optimisée. Notre double indépendance vient de la aussi. Quand un cuisinier étoilé propose un plat apprécié comme une ratatouille d’exception il ne va pas en changer la recette sous prétexte qu’une nouvelle tomate est sortie… On ne change pas une équipe qui gagne ! Si besoin en cas de défaillance il pourra toujours y faire appel mais grâce à sa maitrise des cuissons et des épices il retombera toujours sur ses pattes.

Bien évidemment nous suivons aussi les évolutions naturelles proposées par nos partenaires historiques à conditions que les nouvelles moutures soient bien nées mais jusqu’à présent nous n’avons jamais eu de mauvaise surprise ce qui est une illustration de leur réel talent de conception.

Et n’oubliez pas une chose, nous avons été à votre place et notre exigence n’est pas amoindrie par le fait que nous en avons fait notre métier bien au contraire !

Donc quand ça ne bouge pas c’est que nous ne voulons pas subir la dictature de l’événementiel ou tout autre forme de dictature. C’est conforme au choix de vie que nous avons fait et dont nous sommes heureux. Mais nous restons toujours à votre écoute et en veille musicale permanente.

Et voyez vous dans les semaines à venir nous allons même simplifier l’offre sur ce site donc ne soyez pas surpris car ne restera que ce qui est essentiel !

Alors quoi de neuf ? Ben rien que du vieux… !

Quatre Point Zero (4.0)

Vous aimez les textes et le Jazz ? Alors vous aimerez Quatre Point Zéro et son Jazz à texte !

Voici un nouveau groupe prometteur que nous aimons beaucoup pour plein de raisons et à qui nous souhaitons longue vie !

Pour la petite anecdote, Renaud Ollivier qui en est un des co fondateurs, est un ancien client devenu ami (comme souvent) et il est connu entre autres pour être le batteur percussionniste de l’excellent Pedro Kouyaté. Renaud n’est pas juste qu’un batteur d’exception mais un artiste complet puisqu’il est aussi à la composition et à la voix.

Nous avons eu le plaisir de les écouter en live au Sunset à Paris pour la sortie de cet opus qui en préfigure d’autres.

On appréciera le jeu du pianiste et la dextérité du contrebassiste avec une mention spéciale à Julie L dont la voix rappellera certains élans de Youn Sun Nah mais au diable les comparaisons car elle est elle même et c’est déjà bien comme ça ! Ceci dit, le groupe revendique de multiples influences et elles reviennent logiquement en tête.

Le CD est bien produit avec une certaine ampleur de l’image stéréo et une proximité mais sans projection ce qui est très agréable ! Quand à la batterie elle est bien reproduite et on ressent bien la pression acoustique de la grosse caisse avec un batteur qui n’est pas avare de son énergie 😉

Les 5 premiers clients qui nous rendront visite à la mi mai auront un exemplaire offert.

Ensuite il sera disponible à la vente à 10€ ou offert à la demande pour tout achat de matériel. 

VUmètre Magazine à suivre !

C’est avec grand plaisir que nous avions appris la naissance de cette revue et depuis nous la suivons de près.

En effet, c’est un peu grâce à feu « La Nouvelle Revue du Son » et aussi à Haute-fidélité Magazine que nous faisons ce métier. A l’époque où Internet n’existait pas, la presse spécialisée était pour le jeune passionné que nous étions et que nous restons, le seul moyen d’assouvir sa soif d’information. C’est ainsi que nous avons conservé tous les numéros depuis 1990.

Hélas ces dernières années il y avait de moins en moins de revues pour faire la promotion de notre domaine de plaisir et l’arrivée de VUmètre est venu combler partiellement un manque tout en apportant de la modernité.

Nous apprécions l’équipe en place dirigée par Laurent Thorin que nous connaissons amicalement depuis longtemps. La maquette et le format sont agréables à lire et il y a du contenu de qualité tant sur le plan rédactionnel que des images.

Ceci dit, et cela est valable pour toutes les revues, il faut les considérer comme un moyen de faire connaître l’actualité des produits mais il ne faut pas prendre au pied de la lettre les critiques formulées qui sont faites dans un contexte bien particulier. L’idée étant bien sur de se faire sa propre idée en allant écouter soi même dans des endroits étudiés pour cela, c’est à dire chez les revendeurs qui vivent vraiment au quotidien avec les appareils.

Vous trouverez sur leur site www.vumetre.com plus d’informations et avec la possibilité de s’abonner voire de consulter une version numérique.

Tous les mois nous recevons quelques exemplaires papier à la vente pour ceux d’entre vous que ça intéresse et qui nous rendent visite pour l’occasion.

Nous souhaitons longue vie à VUmètre et qu’elle puisse éveiller des vocations !

MAJ été 2017: Depuis la possibilité d’acheter en ligne directement nous ne proposons plus la vente au magasin de la revue.

Firodil recommande Qobuz ! 1 Mois gratuit

Voici l’occasion de vous parler de Qobuz dont nous apprécions de plus en plus l’évolution et qui devient un incontournable de la Musique dématérialisée.

Rappelons qu’il s’agit d’une plateforme française qui propose la possibilité d’acheter des fichiers audio de qualité (ex: Studiomaster) ainsi qu’un service de streaming performant disponible maintenant en haute résolution (Hi-Res Audio).

Nous avons le plaisir de faire partie du réseau QOBUZ Society qui regroupe les revendeurs permettant de découvrir l’offre dans un environnent digne de ce nom et sur des appareils adaptés comme le Bluesound Node-2 au hasard.

Vous pourrez bénéficier en venant nous voir d’une offre de découverte sans engagement d’un mois pour vérifier tout le bien qu’on en pense.

Qui plus est l’équipe Qobuz intègre des personnes dynamiques, sympathiques et ayant le sens du service et c’est quelque chose dont vous savez que c’est important pour nous.

Nous avons constaté ces derniers mois que vous êtes de plus en nombreux à adopter le confort et la simplicité d’accès du streaming. Plus besoin d’informatique pour gérer un PC et un NAS pour stocker sa musique. La seule contrepartie étant de pouvoir disposer d’un accès internet stable et fiable.

Ceci dit si vous avez une discothèque physique importante point n’est besoin de la mettre au rebut loin de là car la lecture sur CD haut de gamme reste tout de même la plus émotionnelle à ce jour comme nous le disions déjà dans notre laïus sur la Musique dématérialisée.

Musica Nuda (Little Wonder)

Nous avons eu le plaisir de les voir au Café de la Danse pour un concert intimiste et génialissime. Petra Magoni est une extra terrestre à la voix phénoménale et avec son acolyte ils forment un duo attachant et plein d’humour. Leur dernier album rejoint notre pile pour les démos. L’enregistrement est excellent avec un équilibre pas facile à réaliser entre la contrebasse et cette voix au spectre si large. Et sur le plan musical on se régale avec notamment quelques reprises dont eux seuls ont le secret.

Et il existe une version vinyle pour les amateurs ! 😉

Dengue Fever (Cannibal Courtship)

Voici un album très troublant avec une ambiance hors du temps qui invite à un voyage onirique !

Dengue Fever est un groupe américain aux influences cambodgiennes et psychédéliques. La voix de la chanteuse Nimol Chhom et les riffs du guitariste barbu Zac Holtzman sont inimitables avec un côté ensorcelant. L’album s’écoute d’une traite et la production n’est pas forcément exceptionnelle mais on s’en fiche ! A découvrir pour son originalité addictive.

Découvert sur TSF JAZZ !

à l’ère du fichier

La dématérialisation est une porte ouverte sur un nouveau monde.

Vous vous posez des questions à juste titre car il y a des écueils et qu’en est il des supports traditionnels ?

Voici nos recommandations en la matière…

musique dématérialisée

NOS RECOMMANDATIONS… EN LA MATIERE !

 

Point de vue et solutions:

Voici un vaste sujet que nous allons aborder de façon simple et pragmatique.

Depuis l’avènement ces dernières années de l’informatique domestique et des baladeurs et autres smartphones la consommation de la musique est en train de changer grâce à  l’utilisation de fichiers ou à des flux de données en ligne.

 

Ceci vous amène à nous poser régulièrement les 3 questions suivantes :

  1. Que pensez vous de la Musique dématerialisée en tant que mélomane ?
  2. Est ce que le support du CD et du vinyle sont obsolètes ?
  3. Quels sont vos conseils et recettes en la matière ?

 

En étant objectif la dématérialisation des supports est une porte ouverte sur un nouveau monde. Il est possible de découvrir et d’acquérir de la Musique directement en ligne sans sortir de chez soi et de façon instantanée et avec une facilité d utilisation déconcertante (playlist, gestion multiroom etc)

Mais disons le clairement, et contrairement a ce qu’on peut lire ça et là, on n atteint pas encore les performances musicales des lecteurs cd haut de gamme. Tout dépend à quoi on compare. Nous avons la chance d’avoir pour référence absolue les lecteurs de la marque EERA et force est de constater que ceux ci vont plus loin sur les paramètres touchant à l’essence même de la Musique comme les inflexions de voix, l’acoustique des salles, les nuances des interprétations et la finesse des instruments… bref ce qui fait l’authentique et dont on ne se passe plus quand on y goûte ! Ceci est a fortiori vrai pour le Vinyle qui lui non plus est loin d’être obsolète.

Cela est surprenant car on part a priori des fichiers contenant la même information mais au final il y des choses qui passent a la trappe dans le processus. Et encore il y a eu des progrès ces derniers temps.

Malgré tout, nous ne sommes pas des intégristes du son et on considère que l’on peut avoir fromage et dessert. Nous n’opposerons donc pas ces façons d’écouter de la Musique mais nous dirons qu’elles sont complémentaires et qu il faut les avoir toutes en accordant a chacune le soin qu il faut pour la mise en oeuvre.

Ainsi, pour quelqu’un qui a déjà une CDthèque conséquente, il est légitime d avoir :

  • un CD haut de gamme pour profiter religieusement de sa musique quand le contexte s’y prête
  • un système de musique dématerialisée qualitatif pour le reste du temps et les nouveaux usages.

Si par contre on débute ou qu’on a la volonté de ne plus avoir de supports pour des raisons pratiques, on peut faire l’impasse sur un lecteur cd traditionnel mais en sachant ce qu’on y perd. Et dans ce cas, il y a quelques règles pour avoir quelque chose qui tienne la route.

 

Règles pour une démat de qualité:

la première règle consiste à utiliser de façon incontournable un convertisseur (ou dac) pour la transformation des fichiers audionumérique en musique. En effet ce qui sort d un PC ou d un baladeur par les sorties analogiques est pauvre et il est nécessaire de passer par un dispositif externe en digital pour avoir un résultat qui n’estropie pas vos morceaux favoris. Ce dispositif (dac) peut être un boîtier séparé ou être intégré à un lecteur cd ou à un amplificateur. Signalons au passage que les lecteurs cd EERA permettent maintenant d accéder au meilleur des deux mondes en offrant la possibilité de mutualiser leur dac interne pour des sources externes à des fins de dématérialisation.

La deuxième règle est relative à la nature des fichiers et de leur format. A l’heure actuelle le coût de stockage est ridicule et il n’est plus nécessaire d’effectuer des compressions de fichiers destructrices comme avec le MP3 qui a eu le mérite tout de même de contribuer au succès de la musique nomade. Que ce soit pour l’acquisition de fichiers en ligne ou pour la transformation de vos cd (ripping) nous vous conseillons le format FLAC qui est une compression sans perte et qui fait donc l’unanimité car il permet à la fois de gagner de la place disque mais sans sacrifier à la définition autant que faire se peut…

La troisième règle a rapport avec le lieu de stockage et le transport des données. La solution naturelle est de connecter la sortie USB de votre PC au fameux dac mais il y a des paramétrages des logiciels de lecture à faire et son environnement interne reste pollué. Nous préférons de loin l’utilisation d un lecteur réseau qui ira chercher la musique disponible sur un disque dur réseau (NAS) et que vous piloterez via une tablette ou un smartphone. Il est aussi préférable de privilégier les liaisons filaires (Ethernet) au niveau du réseau. Dans ce cas le PC n a plus besoin d être allumé et il sert uniquement à alimenter le NAS. Le dac reçoit donc les données issues du lecteur réseau dont la structure interne a été étudiée pour l’audio.

Dans la mesure où il s’agit d un domaine qui progresse et qui mûrit il est important d’opter pour des solutions évolutives qui séparent les fonctionnalités.

Il faut aussi avoir conscience, car peu de personnes vous le disent, que pour mettre en place un tel dispositif souvent complexe et modulaire, il faut avoir de bonnes notions en informatique car hélas tout n’est pas trivial malgré les protocoles dits UPNP censés être « plug and play ». Il faut inévitablement mettre la main à la pâte et comprendre d’où peut venir le problème quand la Musique ne sort pas. Ce qui est amusant c’est que votre serviteur a obtenu une certification en réseau locaux dans les années 90 pionnières et cela nous sert maintenant pour la Musique, ce qui est un clin d’oeil amusant de l’histoire.

Par ailleurs, une des clés de l’exploitation conviviale de la dématérialisation est l’ergonomie de l’outil de navigation au sein de la bibliothèque virtuelle. C’est aussi une question de goût personnel. Et cela sous entend aussi que les informations (tags) du disque soient bien mémorisées en amont lors du ripping.

Dans la rubrique Dacs et Serveurs vous trouverez notre sélection de produits pour la dématérialisation. Comme à notre habitude elle est qualitative et répond à des besoins précis et n’a pas vocation à être pléthorique car abondance de choix nuit. Vous trouverez aussi dans les autres rubriques (amplificateurs, CD, Tout en un) des appareils prêts pour ce nouvel usage grâce à une fonction dac intégré.

Mise à jour du 9 Novembre 2015: La gamme BlueSound vient compléter notre offre et propose des produits très pertinents dans un esprit différent de celui de Sotm.

Mise à jour du 4 Décembre 2016: La montée en puissance des services de streaming est un phénomène marquant et vous êtes de plus en plus nombreux à y succomber pour des raisons évidentes de simplicité. Et nous recommandons en la matière, la plateforme française Qobuz qui est en train de devenir incontournable du fait de la qualité proposée. Nous faisons d’ailleurs partie du réseau de revendeurs Qobuz Society.

Le match des princes !

Audia Flight 3s, RA125, Gold Note S3, YBA Genesis IA3

Parmi ces cadors qui sera l’élu de vos enceintes ?

Audia Flight 3s, RA125, Gold Note S3, YBA Genesis IA3
Parmi ces cadors qui sera l’élu de vos enceintes ?

Nous avons dans notre sélection, autour des 3000€, quatre amplificateurs parmi les tous meilleurs intégrés à transistor du marché.

Fort est de constater, que nous atteignons dans cette zone, somme toute abordable, une qualité de construction qui était l’apanage du très haut de gamme, il y a quelques années et avec des fonctionnalités de plus en plus complètes.

La musicalité est au rendez vous et on pourra associer ces beaux intégrés à des enceintes ambitieuses car ils en ont sous le pied.

Le fait que ces amplificateurs soient relativement accessibles offre une latitude pour une source de plus haut niveau encore.

Dans cette panoplie chaque appareil a son caractère sans pour autant qu’il y ait une coloration.

Le choix final se fera en fonction de l’enceinte et de vos préférences.

On constatera que nos amis Italiens sont fort bien représentés avec Gold Note et Audia Flight. Notre champion national étant YBA qui aura aussi fort affaire avec les inévitables britanniques d’Onix.
Alors voici les 4 mousquetaires :

Audia Flight 3s
Caractère: Neutralité et raffinement des timbres.
Fonctionnalités: complètes avec dac usb et entrée phono en option.
Point fort: Qualité de fabrication et polyvalence.
En savoir plus

 

RA125 (obsolète)
Caractère: Chatoiement et couleur des timbres.
Fonctionnalités: Classiques + by pass.
Point fort: Ampleur et plaisir d’écoute.

 

Gold Note S3 Anniversary
Caractère: Fluidité et transparence.
Fonctionnalités: Classiques.
Point fort: Capacité à libérer la Musique.
En savoir plus

 

YBA Genesis IA3
Caractère: Vivant et cohérent.
Fonctionnalités: Complètes avec dac intégré et bluetooth.
Point fort: Immédiateté musicale.
En savoir plus

Venez les découvrir et les écouter sur RDV pour choisir celui qui vous ira le mieux ! 

Quelle place pour la Musique dans notre vie ?

Notre volonté ou vocation première était et reste d’initier et faire découvrir aux novices l’illusion de la présence chez soi des musiciens.

En effet, la majorité des gens ne connaît pas cette sensation et passe à côté de quelque chose qui peut lui apporter énormément au quotidien et qui est accessible. 

Alors parce que la Musique fait du bien, accordez lui la place qu’elle mérite…

 

POUR UNE PRISE DE CONSCIENCE

NE PASSEZ PAS A COTE D’UNE SOURCE DE BONHEUR !

 

Oui c’est important de lire ce qui suit:

Pour en revenir aux origines de Firodil, notre volonté ou vocation première était et reste celle de partager notre amour de la Musique et de sa reproduction multicolore. Cela passe par initier et faire découvrir aux novices le concept magique de l’image stéréophonique qui donne l’illusion de la présence chez soi des musiciens.

En effet la majorité des gens ne connaît pas cette sensation et passe à côté de quelque chose qui peut lui apporter énormément au quotidien et qui est accessible. Il ne s’agit pas de créer un nouveau besoin comme c’est de coutume avec les progrès technologique mais de dire qu’il existe un plaisir à la portée de tous: comment peut-on vouloir quelque chose qui est bon pour soi si on n’en a pas conscience et si personne ne vous ouvre les yeux ou… les oreilles !

Ce plaisir et cette sensation ne sont pas nouveaux. En effet dans les années 70-80 la chaîne Hifi faisait partie des projets de vie des gens au même titre que la Maison , la voiture et la télévision.

Mais ces dernières années tout ceci est passé à la trappe et a laissé place à d’autres besoins. Ce qui est paradoxal c’est que l’accès à la musique est devenu de plus en plus vaste. Il suffit d’allumer une tablette ou un smartphone pour accéder à des contenus où que l’on soit. La musique nomade a énormément progressé en qualité et facilité d’utilisation si on se remémore les walkman des années 80. Mais elle a fini par occulter l’écoute traditionnelle de salon qualitative. Et donc aujourd’hui chacun écoute sa musique avec des « petites boulettes » qui rentrent dans les oreilles ou à travers les hauts parleur criards du PC ou de la tablette voir d’un dock. Alors que pour rendre justice à la Musique, et lui donner la place qu’elle mérite, il faut juste se doter d’un ensemble de reproduction (communément appellé chaîne) digne de ce nom pour lui permettre de se déployer dans l’espace et vous emporter dans un voyage onirique et régénérant.

Quand nous disons que cela est accessible nous le prouvons car il suffit de prendre une de nos compositions idéales de la série « Studiante »  pour être propulsé dans cet univers de plaisirs auditifs. Avouez que c’est dommage de passer à côté ! Cela reviendrait toute sa vie à consommer des burgers à tous les repas et ne jamais connaître la vraie cuisine. Et ce faisant l’écoute de musique devient une activité, pour ne pas dire un spectacle, à part entière à laquelle on peut s’adonner le soir pour se ressourcer d’une journée harassante ou le dimanche quand on a besoin d’un peu de sérénité et de savourer.

Ainsi chez Firodil nous considérons l’initiation et le partage de notre passion comme une véritable mission sacerdotale ! Cela devrait même être une cause nationale…

A ceux d’entre vous qui êtes déjà des aficionados, et qui venez nous voir pour progresser et évoluer, nous disons que vous avez aussi une responsabilité qui est de porter la bonne parole en faisant découvrir à vos amis les bienfaits de l’écoute de musique dans de bonnes conditions. Vous verrez, après cette prise de conscience, ils vous en seront reconnaissants ad vitam aeternam…      

Alors laissez la graine de mélomane pousser en vous pour donner à la Musique la place qu’elle mérite dans votre vie, elle vous le rendra au centuple ! Et pas besoin d’avoir les oreilles de Mister Spok pour cela…

Nous sommes à votre écoute pour vous recevoir dans un cadre conçu pour être propice à l’échange, au partage et à la découverte.

Alors voici le sésame pour accéder aux trésors de la Musique, mais ne cherchez pas les quarante voleurs… ils sont ailleurs ! 🙂